Olivier Duhamel à l’air d’avoir fait une autre victime, qui s’appelle Jean Viel, le fils de la feue Simone Viel, qui a déclaré son retrait du club « Le Siècle » à cause de l’explosion de l’affaire d’abus sexuels impliquant le fameux politologue.

En effet, ce club de réflexion dont Olivier Duhamel a été confirmé président dispose d’environ 700 membres, dont la majorité sont des politiques, des hauts fonctionnaires, des journalistes, des industriels et des banquiers.

Pour y accéder, il faut « être parrainé par deux personnes puis passer par un processus de sélection ». À l’issue de celui-ci, les élus peuvent assister, le dernier mercredi de chaque mois, à la réunion qui a lieu au 33 rue du faubourg Saint-Honoré, tout près de l’Élysée ».

Précisons que Jean Vieil en faisait partie, et vient de dévoiler sa démission durant une interview livrée au magazine « Marianne ».

« J’ai écrit au président du Siècle pour lui faire part de ma démission », a dévoilé le fameux avocat, qui était membre de ce club depuis une quinzaine d’années. En fait, il était informé par rapport aux accusations pesant que Olivier Duhamel et portées contre lui par sa belle-fille, Camille Kouchner, qui a livré des vérités sur lui dans son livre « La Familia grande ».

Il faut dire que l’homme de loi a déterminé la raison pour laquelle il n’a pas rompu son silence.

Il était lié par le secret professionnel en sa qualité d’avocat d’Olivier Duhamel, visé par une enquête pour viols sur mineurs, » entre 2008 et 2011″. « Le secret professionnel des avocats est un secret strict, et même si par la suite je n’étais plus son avocat, j’y reste toujours tenu. Dans cette histoire, je n’ai strictement rien à me reprocher, j’ai respecté la loi », a-t-il indiqué.