Abattu par l’annulation de sa tournée « Ce soir, on sort », en raison de la Covid-19, Patrick Bruel s’est manifesté par un petit clin d’œil à Christophe Castaner, l’ex ministre de l’Intérieur.

En effet, le chanteur de 61 ans a posé avec Forcalquier, la ville dont l’un des piliers d’Emmanuel Macron, était maire.

Et également dans cette ville du sud de la France que Patrick Bruel a tourné il a 33 ans « La maison assassinée », réalisé par Georges Lautner, et adaptée d’un ouvrage éponyme rédigé par Pierre Magnan.

En fait, Patrick Bruel y a donné la rétorque à Anne Brochet, l’ex de Gad Elmaleh et Agnès Blancho
« Émouvant de revenir sur les terres de Séraphin Monge », a-t-il précisé sur ce réseau social.

Par ailleurs, quelques jours avant, Patrick Bruel s’était manifesté indirectement dans Touche pas à mon poste suite à une confidence de Nathalie Marquay. En effet, ils sont sortis ensemble.

« C’est quelqu’un de super Patrick », a déclaré la femme de Jean-Pierre Pernaut.

« J’avais 23 ans ».

« Mais c’est quelqu’un d’extrêmement généreux, d’extrêmement intelligent, c’est un amour », a-t-elle par ailleurs confirmé, dévoilant qu’ils se rencontrent de temps à autre en vacances, surtout l’an dernier.

« Jean-Pierre était au courant… J’ai vu ses enfants. Oui, c’est quelqu’un de super Patrick », a conclu l’ex-Miss France.