Infecté par la Covid-19, qui lui a empoisonné le quotidien pendant plusieurs semaines, Patrick Bruel a enduré une forte souffrance. Et il a failli même perdre sa belle chevelure, chose qui aurait pu chagriner sa belle Clémence, sa « future femme ». Une célébrité se confie à ce sujet.

En effet, si en ce jour, le chanteur de 61 ans est vraiment au top de sa forme physique, à quelques semaines avant de relancer sa tournée « Ce soir, on sort », suspendue pour cause de la Covid-19, au printemps dernier, c’était un véritable tourment.

En fait, il a en été isolé seul à cause pour cause du Covid-19, qui a brisé son quotidien. En effet, il était vraiment au fond du seau comme il l’a eu à annoncer au micro de France Info.

Mais ce qu’il n’a pas laissé entendre, peut-être pour ne pas angoisser son amant, serait la perte de ses cheveux.

En effet, ce serait l’une des conséquences de cette maladie, a révélé le magazine canadien « Star Système » qui a pris le cas Alyssa Milano comme exemple.

En effet, la révélation de « Madame est servie » a averti les personnes qui négligent ce fichu virus qui a fait plus de 30 000 morts en France.

Par ailleurs, elle a publié une vidéo effrayante sur Instagram, dans « laquelle elle perd ses cheveux par grosses poignées ».

« Portez un p*tain de masque », a-t-elle lâché à ses abonnés.

Aujourd’hui, de toute façon, et heureusement, ces deux stars ont connu une fin heureuse.

D’ailleurs, d’après les indiscrétions, Patrick Bruel pourrait se marier à sa belle Clémence.