L’année 2020 a été vraiment compliquée pour l’ex animateur vedette de France 2, Patrick Sébastien qui a été aux prises avec des situations très douloureuses. En effet, il n’a jamais digéré son limogeage de France 2 qui l’a chassé comme un malpropre après plusieurs années de bons et loyaux services.

Alors, l’incompréhension fut totale pour Patrick Sébastien qui a déclaré être toujours en place par ce qu’il réalisait.

Pour preuve, l’ex animateur n’a pas tardé à médiatiser l’affaire et surtout durant une entrevue réalisée avec à nos confrères de Sud-Radio. Celui-ci a parlé de la souffrance que lui faisait vivre son patron, qui aurait eu un plan pour lui faire craquer. En effet, France 2 aurait tout tenter pour le limoger.

« On l’aurait alors censuré et mis de côté afin qu’il décide de partir de lui-même avant la fin de son contrat », a déclaré le principal intéressé, qui donne l’impression ne pas vouloir s’en arrêter là avec son ex patron. En effet, Patrick Sébastien a déclaré qu’il se battra jusqu’à la fin face à un système qui ne tient pas compte des années de travail effectuées dans la société.

En ce jour, malgré qu’il n’apprécie pas du tout la façon dont il a été limogé, il reste quand même fier de sa carrière à la télévision. Néanmoins, l’ex animateur doit affronter de graves ennuis de santé qui le ferait souffrir le martyr. En fait, tout a commencé avec une douleur atroce au niveau de l’abdomen pour Patrick Sébastien, qui a duré de longs jours, ce qui a poussé Patrick Sébastien à prendre un rendez-vous avec un professionnel de la santé.

Par ailleurs, ce dernier l’a ensuite transféré vers un spécialiste pour des examens plus approfondis. Toutefois, les examens n’ont rien montré de grave. Puisque la douleur a continué, l’ex animateur a décidé de se présenter aux urgences pour déterminer ce qu’il ressentait…

Finalement, Patrick Sébastien sera hospitalisé pour mener plus d’examens. Alors, il subira une coelioscopie ainsi qu’une fibroscopie afin de permettre d’y voir plus clair. Dieu merci, ces examens ne donneront rien de grave. En effet, les médecins annoncent alors que ces douleurs sont alors simplement d’origines nerveuses et qu’elles s’estomperont dans quelques temps.