Après plusieurs années d’attente, le Prince Charles s’apprête enfin à réaliser son rêve, celui de monter au pouvoir, accompagné de sa tendre et chère épouse, Camilla Parker-Bowles.

Décidément, la Reine Elizabeth II aurait opté pour un remplacement un peu plus tôt.

C’est ce qui a été rapporté par la revue «Woman’s Day», mais également «Le Soir Mag» consacrant un dossier détaillé à la famille royale britannique pour revenir sur cette histoire de succession.

«La passation des pouvoirs pourrait se dérouler encore plus vite que prévu, aux suites de cette crise sanitaire marquée par la Covid-19» peut-on lire dans la revue people.

En effet, suite à une période de confinement de plusieurs semaines au Windsor, celle qui aurait 94 ans à la tête d’un pays, accompagnée de son époux qui s’apprête à fêter les 100 ans, auraient déposé leurs valises pour l’été au château de Balmoral en Ecosse.

«Il y resteront jusqu’en octobre, selon une bonne vielle tradition» est-il rappelé dans l’article.

Ainsi, la Reine Elizabeth II en renonçant au fait de se rendre à Buckingham, cette décision aurait été interprétée par plusieurs personnes comme une première étape da sa passation du pouvoir à son fils, le Prince Charles, lui qui aurait déjà remplacé sa mère à plusieurs occasions dans ses activités officielles ces derniers mois.