Décidément, la famille royale n’est pas prête d’en finir avec ses conflits internes. Dernièrement, la Reine Elizabeth a publiquement humilié le Prince Harry et Meghan Markle.

C’est le « National Enquirer » qui a rappelé les coulisses de la Journée du Commonwealth, évènement durant lequel les Sussex ont fait leurs grandes retrouvailles avec la famille royale après plusieurs mois d’absence.

Mais leur retour aurait tourné au vinaigre pour le couple. La Reine s’est en effet vengée de leur décision en les traitant à la limite de l’humiliation, comme des étrangers à la famille souveraine.

« La reine a ordonné à Harry et Meghan de rejoindre la famille pour leur dernière apparition en tant que membres de la famille royale », affirme l’hebdomadaire.

Mais apparemment cette invitation n’était pas vraiment un cadeau. C’était plus l’occasion de traîner dans la boue, comme une sorte de « camouflet humiliant ».

Tout d’abord, elle aurait « refusé qu’ils soient du cortège et les a forcés à marcher jusqu’à leurs sièges, avant d’être relégués au deuxième rang, derrière la reine, le prince Charles, Camilla et le prince William et Kate. », continue le National Enquirer.

«Meghan était folle de rage – c’était un coup trop dur pour son ego. On m’a dit que sa première réaction a été de carrément ne pas vouloir y assister ! Elle a exigé de savoir pourquoi le Prince William et son épouse Kate – que Meghan probablement déteste ! – marchaient avec la reine mais pas eux », révélé un proche intime.

Et pour porter l’estocade, « quand Harry a protesté », la reine aurait sèchement répliqué : «  Je suis malade – j’en peux plus de ta famille ». Trop dure à l’égard de son petit-fils ?