Meghan Markle et le prince Harry semblaient «anxieux» et «timides» lorsqu’ils sont retournés aux fonctions publiques dernièrement. Était-ce donc le reflet du fait qu’ils étaient sur le point de cesser la vie royale ?

D’après Judi James, l’expert en langage corporel, qui a accordé un entretien à express.co.uk, les deux amants montraient des indices de stress quand ils ont apparu pour la première fois en publique à Londres depuis leur pause annoncé en début d’année.

Durant leurs vacances, les deux amants a passé du temps au Canada, et de même qu’aux États-Unis, où ils ont passé du temps avec Doria Ragland, la mère de Meghan. «Cette première sortie publique au Royaume-Uni depuis leur longue pause de Noël qui a suivi leurs révélations très émouvantes lors du documentaire sud-africain a dû être un défi pour Harry et Meghan, bien que les liens avec la vie au Canada aient dû fournir un retour en douceur à la vie royale». a -t-elle dit à la publication.

D’après Judi, les tourtereaux étaient inquiets et ont montré des indices d’anxiété durant la visite. « À bien des égards, ils ont fait de cette visite une visite plus personnelle, Meghan portant même son propre manteau sur son bras droit à la sortie, ce qui signifie que toutes les vagues royales étaient restreintes à des gestes de bienvenue plus timides et même très timides », a-t-elle déclaré.

Toutefois, ils semblent très appréciés plus qu’ils ne l’ont jamais été, restant proches et se tenant la main. Judi a ajouté: «Tous les rituels tactiles normaux entre eux auraient pu sembler inchangés, le couple utilisant des regards aimants et se tenant la main pour suggérer qu’ils en sont encore aux étapes romantiques de leur relation. »

Il parait y avoir eu un changement subtil dans l’approche d’Harry, ainsi que des gestes qui auraient pu faire penser à une anxiété réprimée.

Pourtant, tandis que Meghan parait embrasser à son retour à des fonctions publiques, l’ancienne semblait aussi heureuse de faire la visite. Le sourire de Meghan évoquait un véritable bonheur de visiter leurs hôtes, bien que son touché des cheveux et du menton ressemblait aussi à un geste de coupure partielle, faisant croire à une certaine malaise à l’extérieur de la salle.

Certainement le comportement du couple a été influencé par leur annonce brusque de quitter les rôles de membres « seniors » de la famille royale, qu’ils ont annoncée de manière imprévu ce mercredi.

Dans une déclaration sur l’Instagram du couple Sussex Royal, ils ont déclaré: « Après de nombreux mois de réflexion et de discussions internes, nous avons choisi de faire une transition cette année en commençant à se tailler un nouveau rôle progressif au sein de cette institution. »

Et d’ajouter : « Nous avons l’intention de prendre du recul en tant que membres seniors de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir pleinement Sa Majesté la Reine.

C’est avec vos encouragements, en particulier ces dernières années, que nous nous sentons prêt à effectuer cet ajustement ».