L’année 2020 n’a vraiment bien débuté pour le duc et la duchesse de Cambridge, qui ont fait face à de nombreuses épreuves qui se sont multipliées en chaîne. En effet, entre la démission du prince Harry et Meghan Markle, l’infection au covid 19 du prince Charles, et le scandale sexuel auquel est concerné le prince Andrew, ils ont connu un début d’année très catastrophique.

De plus, dernièrement, ils ont appris que la reine Elisabeth II était très malade qu’il pouvait mourir à tout moment. En effet, d’après le magazine people New Idea, la monarque serait mourante et ses obsèques seraient en train de se préparer déjà. Le pays se prépare à voir sa reine partir dans les jours à venir.

D’ailleurs, le magazine people Ici a réservé un dossier sur le futur monarque à la couronne britannique et sa femme, et donne des nouvelles angoissantes. Les heureux parents de trois enfants devraient affronter un nouveau scandale, dont ils n’avaient vraiment pas besoin, avec tout ce qu’ils ont vécu.

Une bonne partie des membres d’une fraternité de l’université de Saint Andrews, où le couple a fréquenté, sont accusés de violences sexuelles. En fait, cette affaire a engendré une vive polémique outre-manche et qui met dans l’inquiétude le clan royal britannique, qui ne pensait pas que ce type de scandale pouvait sévir cette université prestigieuse.

Cependant, une des victimes a accepté de livrer son témoignage auprès de nos confrères du Daily Mail. « J’avais été à une fête de la fraternité et j’étais ivre. Un des garçons que je connaissais m’a dit qu’il pouvait me raccompagner chez mois. Je pensais que je pouvais lui faire confiance. Il m’a mise au lit et la seule chose dont je me souvienne ensuite, c’est qu’il était en train de me violer », a livré la jeune étudiante qui a préféré garder son anonymat.

Par ailleurs, Aujourd’hui, on fustige plus de 40 agressions sexuelles. Kate Middleton et le prince William sont ruinés par les récits terribles qui se sont déroulés au sein de cette université auquel ils sont très attachés …

« Ils déplorent le fait que des choses aussi monstrueuses aient pu se passer dans les couloirs de l’école où ils se sont connus. Ils espèrent que toute la vérité sera faite au plus vite sur cette sombre affaire et comptent bien se tenir informés du déroulement de l’enquête », a relaté le magazine people « Ici ».