Roland Magdane s’était mal exprimé dans un message envoyé à ses amis, ce qui a laissé penser que ce dernier souffrait d’une terrible maladie.

Et c’est le magazine «France Dimanche» qui en a parlé dans son édition du 10 juillet où il annonce la triste nouvelle.

« Il y a huit jours, j’ai voulu en finir, manque de chance, ça n’a pas marché. Je suis dans une douleur monstrueuse et je n’en peux plus. Maintenant, je sais que ce sont les dernières douleurs.

Je souhaite passer en soins palliatifs au plus vite, c’est aussi dur à dire que de l’entendre.

Pensez à moi dans ce que j’ai fait de mieux, et pardonnez-moi les erreurs. Je vous aime et vous aime profondément. », a-t-il annoncé.

Lorsqu’on lit plus loin, on comprend qu’il s’agit plutot de son ami, le producteur , Claude Bordenave qui est actuellement dans une clinique psy à Cornebarrieu, Les Cèdres, en Haute-Garonne, près de Toulouse. Il a adressé une lettre à ses amis.