L’ex-femme de François Hollande qui vient d’être limogée par Paris Match serait aux prises avec un nouveau malheur.

En effet, la séparation avec Romain Magellan, le rugbyman avec qui elle était désormais en couple, est révélée. Et c’est le magazine Public qui a pris la charge de diffuser la nouvelle dans son édition de ce 11 septembre. « Valérie Trierweiler, avec Romain, c’est fini », note-il en titre, précisant que celle qui a travaillé pendant trente ans au sein de la rédaction de Paris Match se trouvait isolée en Corse cet été pendant ses vacances.

Et c’est cette solitude en plein été qui aurait précipité la séparation entre les deux partenaires. « Le mois d’août, passé seule en Corse aura servi de détonateur pour Valérie et une fois à Paris, le couple qui s’était progressivement éloigné l’un de l’autre n’a pas su retrouver le souffle des débuts », révèle la publication.

C’est pourtant grâce à Romain Magellan qu’elle était parvenue à remonter la pente après sa rupture avec l’ancien président de la République François Hollande. « J’ai mis des années à retrouver ma confiance en moi. Quand on a été quitté comme je l’ai été, refaire confiance à un homme, ça prend du temps », révélait-elle.

Après son limogeage de la rédaction de Paris Match, ce serait un second coup dur pour Valérie Trierwieler si ce bruit venait à se confirmer. Elle a déjà éprouvé beaucoup de mal avec la fin de sa relation avec le magazine. « Selon nos informations, Valérie Trierweiler, « plume » de longue date de Paris Match, d’abord au service politique puis chargée, les dernières années, d’une rubrique littéraire, vient d’être « remerciée » par Hervé Gattegno », avait publié Sandra Muller, journaliste à la Lettre de l’audiovisuel.

En effet, Valérie Trierwieler avait affirmé peu de temps après. « J’ai appris en plein cœur de l’été et pendant mes congés de façon extrêmement brutale mon licenciement de Paris Match où je travaillais depuis trente ans. Ce licenciement sans aucun motif valable me laisse en état de choc et de sidération », avait-elle publié sur son compte twitter.

Par ailleurs, Valérie Trierwieler y travaillait depuis 1989. D’abord dans la rubrique politique, ensuite elle avait intégré le service littéraire. « Elle mène parallèlement une carrière à la télévision, notamment sur Direct 8 (devenu depuis C8) où elle a animé le Grand 8, une émission hebdomadaire », a aussi précisé Le Figaro.